IWR-Pressedienst.de

Pressemitteilungen der Energiewirtschaft seit 1999

fotolia 73444491 1280 256

Pressemitteilung

Herausgeber: Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien (IWR)

La crise économique bride les émissions de CO2

Münster, Allemagne – Pour la première fois durant cette décennie, les émissions mondiales de CO2 sont en léger recul. À l’échelle internationale, 31,1 milliards de tonnes de dioxyde de carbone ont été émises en 2009 (contre 31,5 milliards en 2008), soit 400 millions de tonnes ou 1,3 % de moins que durant l’année record 2008, a annoncé le Forum économique international des énergies renouvelables (Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien - IWR) à Münster. Les investissements mondiaux réalisés dans les installations d’énergie renouvelable (électricité, chaleur, carburants) ont atteint les 125 milliards d’euros en 2009 (contre 120 milliards en 2008).

« Compte tenu de la crise économique, le recul mondial des émissions de CO2 est bien plus faible qu’escompté », a déclaré Dr. Norbert Allnoch, directeur de l’IWR à Münster. Les reculs des rejets de CO2 enregistrés en Europe, aux États-Unis, en Russie et au Japon sont compensés par de nettes augmentations dans les pays asiatiques et du Proche-Orient. « En 2009, en raison de la croissance économique, les émissions de CO2 chinoises liées à la production d’énergie ont entre-temps égalé celles des États-Unis et de la Russie réunies » a expliqué M. Allnoch. La Chine domine le classement des émissions de CO2 par pays avec 7,43 milliards de tonnes (contre 6,8 milliards en 2008), devançant ainsi nettement les Etats-Unis avec 5,95 milliards de tonnes (contre 6,4 milliards en 2008). La troisième place est occupée par la Russie avec 1,53 milliard de tonnes (contre 1,7 milliard en 2008), suivie de près par l’Inde avec 1,53 milliard de tonnes (contre 1,4 milliard en 2008) et le Japon avec 1,23 milliard de tonnes (contre 1,4 milliard en 2008).

Le marché international de l’énergie solaire et éolienne a enregistré de nouveaux records de développement en 2009. La cause principale de la timide augmentation des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables, qui s’élèvent à 125 milliards d’euros (120 milliards en 2008), est la baisse du prix des installations. M. Allnoch : « Pour mettre un frein à l’essor de la consommation d’énergie fossile et stabiliser les émissions de CO2 à l’échelle globale, un minimum de 500 milliards d’euros annuel d’investissements internationaux directs réalisés dans les installations d’énergie renouvelable demeure nécessaire ».

Remarque : En 2009, l’IWR a développé le plan CERINA (CO2 Emissions and Renewable Investment Action-Plan), une alternative au mécanisme de Kyoto sous forme d’un modèle d’investissement, dans lequel les émissions de CO2 des différents pays sont directement liées à des investissements dans les énergies renouvelables. L’intégralité du classement des pays en fonction de leurs émissions de CO2 en 2009 ainsi que les investissements dans les énergies renouvelables nécessaires qui en sont déduit suivant le plan CERINA peuvent être consultés sur le site : http://www.cerina.org.


Münster, le 13 août 2010


Reproduction gratuite. Pour tout renseignement veuillez contacter:

Dr. Norbert Allnoch
Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien (IWR)
Soester Str. 13
48155 Münster
Allemagne
Tél: +49 (0)251/23946-0
courriel: info@iwr.de
Internet: http://www.iwr.de, http://www.renewable-energy-industry.com




Pressebilder nur für die redaktionelle Verwendung
Hinweis: Für den Inhalt der Pressemitteilung ist der Emittent / Herausgeber der Meldung »« verantwortlich.

Weitere Pressemitteilungen von Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien (IWR)


Meist geklickte Pressemitteilungen von Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien (IWR)

  1. Wind und Solar produzieren doppelt so viel Strom wie alle Atomkraftwerke
  2. Solarstrom steigt in der EU auf über 100 Milliarden Kilowattstunden
  3. Blaues Auge für grüne Aktien: RENIXX fällt 2016 um 15,9 Prozent
  4. RENIXX-Schwergewichte: Börsenwert regenerativer Unternehmen erreicht immer häufiger DAX-Niveau

About Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien (IWR)

In 1996, the International Economic Platform for Renewable Energies (IWR) was established as an independent and private service institution of the renewable energy industry. The IWR focuses on the fields of research, economic and policy consultation as well as media and international networks in the renewable or regenerative energies sector. One main objective of the IWR is to play an instrumental role in introducing and spreading awareness for an industrial, international business profile of the renewable energy industry.
Dr. Norbert Allnoch, Director of the International Economic Platform of Renewable Energies (IWR), 1995, on the definition: "According to our definition, the Renewable Energy Industry is one which takes an interdisciplinary approach to the issue of renewable energy supply (protecting both the climate and resources) and the construction of renewable plants and systems (industry policy for the three areas electricity, heat and fuel."Chronology of the Renewable Energy Industry - Important IWR contributions, including prizes and awards - 2007 Publication of the first structural analysis for a federal state according to the IWR-analysis method for renewable systems engineering and services�(study "Zur Lage der regenerativen Energiewirtschaft in NRW" )2007 International network-contacts:IWR-director Dr. Allnoch speaks with King Harald V. of Norway and �slaug Haga, norwegian minister of energy Presentation of the network / RENIXX in the USA, dialogue with McGinty, environment minister of Pennsylvania2006 IWR starts renewable stock index RENIXX� (

More Information about Internationales Wirtschaftsforum Regenerative Energien (IWR)